Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

A l’heure où la confusion et les fausses idées fusent au sujet de la sophrologie, l’heure est venue de faire le point sur les origines de la sophrologie. Focus sur : son histoire, ses influences, ses champs d’application.

Un peu d’histoire

1960 : la sophrologie voit le jour

La sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo (1932-2017), neuropsychiatre espagnol d’origine colombienne. C’est en opposition aux pratiques thérapeutiques alors en vigueur (électrochocs, chocs insuliniques…) qu’il fait le choix d’entreprendre des recherches pour trouver des méthodes plus douces et humaines.

La sophrologie est une méthode douce qui se pratique au niveau « sophroliminal », un état situé entre la veille et le sommeil. Ce niveau de conscience, plus proche de la veille que du sommeil, favorise l’intégration, la concentration et l’accès à la conscience « profonde ».

Le niveau sophroliminal, un état entre veille et sommeil
Le niveau sophroliminal, un état entre veille et sommeil

Il faut souligner que c’est Alfonso Caycedo qui a aussi créée le nom de cette méthode : la sophrologie

Issu de trois mots grecs :

L'étymologie grecque du terme sophrologie
L’étymologie grecque, les origines du terme sophrologie

La sophrologie peut se définir comme «  la science de l’esprit harmonieux »

1960 – 1970 : la sophrologie se structure

Les exercices de sophrologie, appelés « relaxations dynamiques », basés sur des mouvements doux et des respirations contrôlées se structurent en trois catégories, appelés degrés.

  • Le premier degré : axé sur le présent, contient des exercices qui permettent d’écouter ses ressentis et développer sa concentration
  • Le second degré : axé sur le futur, permet de s’observer et de se projeter dans l’avenir
  • Le troisième degré : axé sur le passé, fait émerger les ressources qui sont déjà en soi, ces exercices initient à la méditation

C’est le mélange de ces différentes techniques qui font de la sophrologie une méthode complète et efficace

1970 – 1980 : la sophrologie devient mondiale

Grâce aux résultats obtenus et à son efficacité, la sophrologie est désormais reconnue dans le milieu médical en Europe. Un tournant s’opère en 1970, lorsque se déroule à Barcelone le premier congrès mondial de la sophrologie appelé « Sophrologie, Médecine d’Orient et d’Occident ». Ce congrès réunira 1400 professionnels du monde entier. Pour la première fois, les médecines du monde entier, occidentales comme orientales, se trouvent réunit en un seul endroit

En 1974, la sophrologie commence à faire ses premiers pas hors du milieu médical. Elle est enfin dispensée au grand public et se démocratise tout doucement.

En 1988, Alfonso Caycedo s’installe en Andorre pour continuer le développement de sa méthode sur un axe plus philosophique voire spirituel. A partir de là, il dépose sa marque « la sophrologie caycédienne » et ajoute 8 degrés supplémentaires à la sophrologie.

C’est à ce moment-là que la sophrologie va se diviser en deux branches :

  • Sophrologie caycédienne : qui inclut un aspect philosophique à tendance spirituelle
  • Sophrologie non-caycédienne : celle qui est la plus largement pratiquée

1988 – aujourd’hui : la sophrologie se popularise

C’est à partir des années 90 que la sophrologie va connaître un véritable essor. Avec son développement croissant, les champs d’application de la sophrologie vont se multiplier : gestion du stress et des émotions, amélioration de la concentration, préparation mentale à un événement, accompagnement des comportements pathologiques, etc.

Tout d’abord, la sophrologie est pratiquée par des sophrologues, bien sûr, mais pas seulement. Peu à peu, cette discipline a su trouver sa place en tant que méthode complémentaire pour de nombreux métiers : médecins, sages-femmes, infirmières, responsables du personnel ou encore entraîneurs.

On retrouve aujourd’hui la sophrologue sous divers formats : en cabinet, en visio, en atelier de groupe, en entreprise ou encore à l’école où elle fait merveille auprès des enfants.

Les influences de la sophrologie

Maintenant que nous avons parlé de l’histoire qui explique la naissance de la sophrologie, arrêtons-nous sur les influences qui sont les origines de la sophrologie.

Pourquoi est-il si difficile de comprendre de quoi se compose la sophrologie ?

Parce qu’elle est le fruit de beaucoup d’influences qui ont chacune apporté une pierre à l’édifice qu’est la sophrologie.

La sophrologie, une méthode en construction
Les origines de la sophrologie, une méthode en construction

Influences issues de la formation médicale d’Alfonso Caycedo et de ses recherches

Hypnose

Définition : état de conscience modifié, provoqué par la suggestion

Caycedo s’est d’abord initié à l’hypnose, avant de s’en détacher progressivement. En effet, il avait constaté plusieurs points. Tout d’abord, le patient est trop sous la dépendance du thérapeute. Ensuite, toutes les personnes ne sont pas réceptives à cette méthode. Enfin, l’hypnose ne permet pas au patient d’être entièrement acteur de sa guérison.

Neurologie

Définition : étude des maladies du système nerveux.

Cela a permis de définir les caractéristiques physiologiques des différents états de conscience : ce qui touche à l’activité de l’organisme humain selon les différents états de conscience.

Psychanalyse

Définition : étude des processus mentaux qui créent un comportement.

La psychanalyse de Freud, a permis a Caycedo de définir les différents niveaux de la conscience. A savoir, qu’en sophrologie le travail s’effectue au niveau sophroliminal, un état de conscience intermédiaire entre la veille et le sommeil.

Le père de la psychanalyse, Sigmund Freud
Le père de la psychanalyse, Sigmund Freud

Autosuggestion positive

Définition : suggestion consciente et méthodique pour influencer positivement un état de santé.

C’est la fameuse méthode Coué. On retrouve cette méthode dans certaines relaxations guidées.

Méthode Vittoz

Définition : méthode de relaxation psychosensorielle qui vise à équilibrer la pensée.

Cela a permis de décrire le rôle des sens et de la concentration sur la conscience.

Relaxation progressive

Définition : relaxation neuromusculaire qui induit la relaxation mentale.

Cette méthode a apporté le principe des relaxations dynamiques à la sophrologie. C’est un moyen doux de modifier l’état de conscience.

Thérapies brèves

Définition : thérapie de courte durée, les patients sont acteurs de leur changement.

C’est un principe fondamental de la sophrologie. La personne qui pratique la sophrologie est au cœur de son propre changement et de son avancement. C’est un acteur autonome.

Phénoménologie

Définition : description des phénomènes, de ce qu’il se passe, sans jugement et sans le mental.

On retrouve cela dans l’expression du vécu sur les exercices de sophrologie. Par exemple, les ressentis ne font pas l’objet d’une interprétation car il n’y a pas de bons ou de mauvais ressentis, ils sont propres à chacun.

Influences orientales issues des voyages d’Alfonso Caycedo en Asie

Yoga

Définition : pratique d’un ensemble de postures et d’exercices de respiration qui vise à apporter un bien-être physique et mental.

Le yoga a apporté les respirations contrôlées à la sophrologie. Puisque Caycedo a compris l’importance de l’impact sur la conscience du mouvement, associé au souffle.

Bouddhiste tibétain

Définition : pratique méditative basée sur la récitation de mantras pour apaiser la conscience.

Le bouddhisme a confirmé l’impact sur la conscience de la suggestion positive et de la répétition

Zen

Définition : pratique japonaise du bouddhisme, la méditation se pratique en posture zazen et peut être associée à des marches méditatives.

Le zen apporte ici, une posture facilitant la concentration. En sophrologie, la marche méditative sera reprise pour devenir la marche phronique.

La posture zazen de méditation
La posture zazen de méditation

Pour conclure, les influences qui sont les origines de la sophrologie sont nombreuses et mondiales. C’est ce qui donne tant de richesse à cette méthode unique.

Les domaines d’application de la sophrologie

La sophrologie peut être utilisée dans deux grands domaines :

  • Thérapeutique : pour accompagner une personne qui a un souci de santé (physique ou mental)
  • Développement personnel : pour aider une personne qui va bien, à aller mieux

Dans le domaine thérapeutique, on peut rencontrer et traiter les problématiques suivantes

  • Accompagnement d’un comportement pathologique : permet de se libérer d’une phobie, d’une addiction (alcool, tabac, jeux) ou d’un trouble du comportement, comme un trouble du comportement alimentaire par exemple
  • Accompagnement d’un traitement médical : pour aider dans la gestion de la douleur, pour aider à mieux vivre un traitement ou une maladie. La sophrologie permet aussi de mieux vivre les effets secondaires liés à un traitement

Dans le domaine du développement personnel, la sophrologie est un support pour les problématiques suivantes :

  • Préparation mentale à un événement : se préparer mentalement à un événement comme le permis, un examen, un entretien, une représentation devant un public
  • Gestion du quotidien : améliorer son sommeil, supprimer des insomnies, gérer son stress ou encore gérer ses émotions, apprendre à gérer des troubles anxieux, des crises d’angoisses. De même, la sophrologie permet aussi d’améliorer son bien-être, la confiance en soi et l’estime de soi.
La préparation mentale, une des clés du succès
La préparation mentale, une des clés du succès

Pour conclure…

Vous l’aurez compris, les origines de la sophrologie sont complexes. C’est une méthode qui a hérité de beaucoup de techniques thérapeutiques déjà reconnues. Finalement, les amalgames qui sont souvent fait au sujet de la sophrologie sont aussi la preuve de la richesse de cette méthode thérapeutique.

De 1960 à nos jours, le succès et les résultats obtenus par la sophrologie ont toujours été grandissants. Jusqu’à avoir aujourd’hui la reconnaissance de plus en plus de mutuelles qui permettent le remboursement de la sophrologie.

Vous souhaitez aller plus loin et tester les bienfaits de la sophrologie?

Vous avez envie de vivre une séance avec moi ?

Prenez rendez-vous sans attendre